Tokyo ni

Journal de bord d’un naufragé volontaire sur une île pas très déserte


On fait le bilan

Posted in Ma vie au jour le jour by Greg on the January 1st, 2006

2005 se termine, 2006 debute
bonne annee a tous :)

Traditionnelement on se projete tous dans le futur a cette periode de l’annee en prennant de bonnes resolution (que l’on abandonne aussitot). Moi j’ai envie de faire un p’tit bilan sur 2005 avant de commencer 2006, et je le fais ici parce que… Pourquoi d’ailleurs? C’est vrai que c’est tres personnel tout ca… Mais bon je suis la pour partager alors partageons.

Comment a ete 2005? Eh bien je dirais que c’est une bonne annee. Elle a debute dans la douleur mais elle se termine dans la joie meme si teintee de tristesse.
La douleur… eh oui car l’an dernier a la meme epoque ca n’allait pas fort. Mon pere qui se remettait de son accident, moi qui venait de me prendre une mechante claque dans la tete avec un plan pour le Japon qui est tombe a l’eau de facons severe, et un nouveau boulot qui ne me passionnait pas enormement.
Mon papa boitait encore a en decembre dernier je m’inquietais vachement, meme si je savais que ca aller s’ameliorer.
Ma grosse claque m’avait presque degoute du Japon… J’en etais arrive a un point ou je me demandais si j’avais encore envie de partir apres ca, si finalement je ne ferais pas mieux de rester en France plutot que de courir apres un reve qui finalement semblait inaccessible, et ne me causait que des deceptions. J’etais ts letemps celui qui veut partir mais qui n’y arrive pas, et ce dernier coup m’avait vraiment demoralise. Je ne voulait plus entendre parler du Japon en fait. Je refusait les invitations au restau japonais, j’ai range mes cours de japonais, je regardais plus d’anime, …
Le boulot… difficile de m’integrer ds cette equipe, aucune formation, a part le traditionnel demmerde toi, voila un telephone. Travail chiant, loin et chiant d’acces par rapport a Montparnasse, et mon anglais pas hyper au point encore.

Bref 2005 s’annoncait mal surtout que je ne rentrais meme plus ds mes fringues! La totale… Heureusement ma chere et tendre etait la pour me soutenir ds ce passage difficile. Elle avait laisse tomber le japonais et avait trouve un petit boulot en attendant de trouver qq chose qui la motive reellement. Mine de rien avoir laisser de cote le stress de ses exams m’avait fait du bien deja. Elle voulait aller de l’avant, j’etais content pour elle de ce cote la, notre relation s’etait vraiment ameliorer du coup.

Maintenant je regarde ou on en est aujourd’hui

Mon Papa gambade :) Il ne boite plus, tout va bien de ce cote, il a completement recupere, vive la medecine moderne! Maintenant il a la meme cicatrice que moi au genou (ou presque) tout comme moi j’ai la meme cicatrice que lui sur le menton ;)
Le boulot. Apres de debuts difficiles mon passage chez Calyon m’a fait enormement de bien, un bon coup de pied au cul comme il me fallait. J’ai fait des choses tres interessantes, d’autres moins, j’ai passe des coups de fils ds le monde entier, j’ai enormement appris… Et puis j’ai eu des chefs formidables, des types en or hyper disponibles, qui ont tjrs repondu a mes questions et qui m’ont fait confiance. Ce sont des gens que j’apprecie enormement et pour qui j’ai bcp de respect. Mes collegues aussi me manquent. J’ai rencontre des gens super sympa chez Calyon, ca me manque de plus prendre mon cafe et parler des dernieres geekeries a la mode!
Le Japon. Depart de Calyon, arrive au Japon, un poste au titre ronflant, ts le monde au petits soins avec moi, un salaire et une vie confortable… Le pied quoi. J’ai vraiment de quoi etre heureux de ce cote, je realise un reve. Et ca je le dois a ces 2 dernieres annees que j’ai sacrifie a mon travail et mon ambition. D’abord 1 annee sans voir le jour a prendre des cours a l’Inalco, me couchant a 3h du matin ts les soirs pour reviser. Et l’annee d’apres Calyon ou j’ai bcp bosse en ne prennant quasiement aucune vacances et ou je me suis investi a fond. Ces 2 annees m’ont donne ce qu’il fallait pour arriver a Tokyo, j’aurais voulu le planifier j’aurais pas fait mieux.

Bref, annee difficile mais dont je peux enfin recolter les fruits. Alors j’espere que 2006 sera une annee ou je pourrais encore apprendre et m’elever. Mais cette annee je veux profiter un peu de la vie. Je veux sortir, me faire plaisir, et prendre le temps d’enfin faire ce qui me plait. Je vais continuer a me donner ds mon taf, j’ai de grosses ambitions dans la boite ou je suis… Mais je veux profiter de Tokyo et de l’experience que je vis.

Un peu de tristesse qd meme de passer ces fetes de fin d’annee sans ma mere, mon pere et le reste de ma famille qui me manquent plus que je ne veux bien l’avouer, meme si Internet fait des miracles.

Maeva arrive ds qq jours, j’espere que tout se passera bien pr elle et qu’elle trouvera un boulot facilement et qu’on pourra profiter de cette nouvelle vie au Japon.

Les 108 coups de cloches ont sonnees dans le temple voisin, pour chasser les 108 tentations qui nous maintiennent dans cette vie terrestre. 2006 est bien la, et 2005 fait maintenant partie de l’histoire ancienne. On est le 1er Janvier, je commence officiellement mon VIE a Tokyo, pour 1 an.

Bonne Annee a ceux qui ont lu ce message en entier!!!!!!
Et au passage, j’ai perdu 15 kilos cette annee ;)

« Previous Page