Tokyo ni

Journal de bord d’un naufragé volontaire sur une île pas très déserte


Les RH se dechirent

Posted in Au boulot! by Greg on the November 19th, 2007

Depuis quelques jours je me sens la proie des regards des RH.

Il m’arrive de tps en tps de venir en semaine avec un jean, ce qui entraine une reduction significative de mes capacites cognitives. En effet chacun sait que la peau des jambes et directement relies au cerveau par un reseau compliques de nerfs qui relaient une information cruciale : la coupe de mon pantalon et la nature du tissu. Si la coupe est trop decontracte, et que la teneur en coton du tissu est trop importante, des signaux parasites sont envoyes au cerveau, bloquant ainsi toute tentative de concentration, et degradant par la meme le travail de l’interesse. Par contre, un tissu a haute teneur en laine, et a la coupe elegante assure une reflexion intense et prolongee, il parait meme que ca permet de maigrir, de lutter contre le cancer, et ca diminue la baisse du Nikkei ! On arrete pas le progres.

Bref, mercredi dernier je suis venu en jean, et pouf un mail a tte la boite pour rappeller que le jean c’est le mal en semaine et qu’il n’est permit de le porter que le vendredi, et qu’un dress code va etre redig a l’arrache pour que vous soyez tous bien boquer bande de porteur de jean. Car oui, le vendredi on a le droit d’etre habille plus cool, car le vendredi on ne branle rien, on ne prend jamais aucune decision importante, et la bourse distribue des benefices a tout le monde, c’est bien connu. On est donc protege contre les effets malefiques du Djinn jean.

Et jeudi dernier, hilare, le chef de je sais plus trop quoi d’ailleurs mais qui a l’air tres sympa, me dit qu’on a parle de moi pendant la reunion matinale du management. Je me sens flatte, on parle de mon super outil qui calcule les coupons tout seul, les envoie dans l’outil de trading, et dont j’ai chosis les couleurs avec amour. Perdu !
On a parle de mes ecouteurs… enfin “des gens qui ont des ecouteurs”. Oui, en plus de porter des jean de temps en temps, j’ecoute de la musique sur mon lieu de travail…… (BOOOUUUUUooooouuuu……..) Genre « oui ya des gens qui ont des ecouteurs qd meme, je suis pas sur que ca ameliore le travail » Je sais pas a qui on doit cette jolie phrase, mais a priori, pas a qq’un qui est assis au bord du passage emprunte par 50% de la boite pour se rendre aux toilettes. Je pense que cette personne n’est pas non plus assise a proximite d’un nid de traders hurleurs, et que des IT sauvages ne courrent pas a cote d’elle de leur pas le plus pesant pour se rendre d’un bout a l’autre de la salle. Bref je pense que cette personne n’a pas besoin de se concentrer dans un environnement rempli de bruits parasite, cette personne a sans doute la chance d’avoir un bureau. Moi pas. Le fait de pouvoir choisir ma musique et mon bruit perso ameliore ma concentration, me coupe de mon environnement et des conversations de mes voisins comme des gens qui passent. C’est donc tres important pour moi. Et la ou je suis content, c’est que je ne suis pas le seul avoir compris cette realite, puisque le chef hilare en question a repondu « si vous lui envlevez ses ecouteurs, il va vous reclamer un bureau », ce a quoi le boss a acquisse ! Mes ecouteurs ont donc la vie sauve pr le moment, grace a un management intelligent qui voit plus loin que le bout de son nez. Ouf.

Au passage personne n’a jamais eu a se plaindre d’une quelconque lenteur de mon travail. Par contre ce week end, je suis alle me payer une paire d’ecouteur neuf, pour remplacer les gros ecouteurs roses que j’ai emprunte a ma moitie, apres avoir casse mes 2 dernieres paires a la suite. Il sont bcp discret… Et qd je repasse en France, je rachete un costume et il faut que j’essaye d’en faire retoucher un autre. Car oui le probleme actuel c’est que mes costumes sont devenus trop grand et je nage dedans… Je prefere donc venir dans un jean a ma taille, propre et classe (a mon gout) plutot que ds un costume trop grand et dans lequel je ressemble a rien.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.